Des taxes à 46’000 francs, ça vous tente ? Ou pourquoi ne pas prendre les députéEs au sérieux ?!

Vous trouverez les liens internet des projets de loi déposés qui en disent long sur la « démocratisation » de l’accès aux études selon les éluEs du Grand Conseil. L’utopie de réserver les études aux riches est en construction au parlement genevois.

Pour celles et ceux qui croient encore que les députéEs prennent des décisions sérieuses et réfléchies, voici les références de projets de loi effrayants aux sensations fortes garanties. Accrochez-vous à vos chaises !

5000 francs par semestre pour le projet de loi 9856 présentés par les députéEs Guy Mettan, Anne-Marie von Arx-Vernon, Véronique Schmied, Béatrice Hirsch Aellen, Luc Barthassat, Jacques Baudit, Guillaume Barazzone, Mario Cavaleri, Michel Forni, François Gillet, Pascal Pétroz et Pierre-Louis Portier.

de 9’500 à 46’000 francs (suivant la faculté choisie) pour les étrangers pour le projet de loi 9818 présenté par les députéEs Pierre Kunz, Pierre Weiss, Jacques Follonier, Frédéric Hohl, Jean-Marc Odier, Olivier Jornot, Françis Walpen, Edouard Cuendet, Eric Bertinat, Philippe Guénat et Henry Rappaz.