Uni-OCP : Communiqués de presse de la CUAE

Genève, le 26 novembre 2008

Quand l’université invite l’ocp dans ses murs…

Aujourd’hui, la Conférence Universitaire des Associations d’Etudiantes (CUAE) appelait à un rassemblement de protestation pour dénoncer une nouvelle pratique intolérable, inaugurée cet été par le rectorat. Cette dernière constitue une nouvelle attaque contre les étrangères, déjà victimes d’un contexte de plus en plus répressif.

Début septembre, la CUAE apprend que la collaboration entre l’administration de l’université et l’Office Cantonal de la Population (OCP) a franchi un nouveau pallier. Cet été, durant toute la période des immatriculations, ce dernier disposait d’un stand dans le bâtiment universitaire, et constituait un passage obligé pour toute étudiante désirant s’immatriculer. Cette situation sans précédent a empêché certaines étudiantes de s’inscrire à l’université.

La CUAE, a réagi par voie d’affiches en début d’année. Elle a ensuite tenté de négocier avec le rectorat, en l’informant sur les conséquences désastreuses de cette nouvelle mesure administrative, afin qu’elle ne soit pas reconduite l’année suivante. Le seul argument avancé par la hiérarchie universitaire pour justifier son invitation de l’OCP – alors que rien ne les y poussait – est que cette mesure était destinée à éviter aux étudiantes le trajet jusqu’à la route de Chancy. Malgré les conséquences dénoncées par la CUAE, le rectorat refuse toujours de revenir sur cette pratique inédite.

La CUAE réaffirme son exigence d’un engagement écrit du rectorat garantissant des immatriculations sans présence de l’OCP.

La CUAE

Communiqué de presse n°2

Genève, le 26 novembre 2008

Le recteur donne raison aux étudiantes

Compte-rendu du rassemblement contre la présence de l’office cantonal de la population à l’université.

En présence de médias, Monsieur le recteur Jean-Dominique Vassalli s’est engagé aujourd’hui devant plus d’une centaine de personnes, étudiantes, assistantes, professeures et collégiennes, à signer la lettre engageant « les membres du rectorat de l’université de Genève à garantir des immatriculations sans présence de l’office cantonal de la population, et donc à ne pas renouveler leur décision administrative d’inviter l’office cantonal de la population à être présent au sein de l’université pour la rentrée 2009 et les suivantes », et à faire parvenir à la CUAE cet exemplaire signé avant lundi 1er décembre à 14h.

Les étudiantes s’en réjouissent et prennent bonne note de l’engagement de M. Vassalli. Elles se réuniront à nouveau lundi afin de réceptionner ensemble ladite lettre d’engagement.

La CUAE