La plus belle des jeunesses

« You don’t need a wheatherman to know which way the wind blows. »

Bob Dylan

Londres_20101209

Un vent de révolte souffle sur la jeunesse du Vieux continent et d’ailleurs. La Grèce a donné le « la » en 2008 ; après la mort d’Alexis Grigoropoulos, les jeunes grecQUEs ont manifesté des semaines durant contre la précarité et la répression dont elles sont victimes.

Depuis, cette lame de fond s’étend au reste de l’Europe. Les revendications sont multiples en fonction des contextes locaux mais ces luttes partagent une même envie de changement.

Les acteurs en présence sont la plupart du temps les mêmes. ÉtudiantEs ou non, les jeunes se heurtent au pouvoir en place et son bras armé, la police. Le mouvement contre la réforme des retraites en France, la lutte contre la hausse des taxes universitaires à 6’000 £ en Grande-Bretagne, les luttes italiennes contre la loi Gelmini et pour une université autonome et, tout récemment, la résistance des étudiantEs hollandaises contre une hausse des taxes pour certainEs catégories d’étudiantEs, témoignent tous d’un ras-le-bol généralisé.

Ces problèmes sont aussi les nôtres (voir l’article de Regard Critique n°38 sur la hausse des taxes et le communiqué du presse du 23 décembre 2010.) Le comité de la CUAE invite donc les étudiantEs (ou pas) à mesurer l’importance des luttes qui prennent place un peu partout en ce moment.

Et pourquoi pas, y participer ?

Quelques liens pour se tenir informéEs :

English version soon.