Les taxes à l'IHEID: Un avant-goût de l'autonomie dans la gestion? [Regard Critique n°36]

L’Insitut des Hautes Études Internationales est bien connu dans notre canton et voudrait l’être dans le monde. Il se glose, surtout en la personne de son directeur M. Philippe Burrin, d’être de « niveau international » et de prôner « l’excellence ». A ce titre, il pratique en toute illégalité des taxes de 3’000.- par […]

Loi sur l’université: le référendum aboutit

Le référendum contre la nouvelle loi sur l’université a abouti. Plus de 8900 signatures ont été déposées lundi 4 août 2008, alors que seulement 7000 étaient nécessaires. La nouvelle loi devra donc être soumise au vote populaire. Elle prévoit notamment de renforcer le pouvoir du rectorat au détriment des structures participatives, de supprimer montant maximal […]

Référendum contre la nouvelle loi sur l’université

La CUAE, le Syndicat des Services Publics (SSP), solidaritéS, le Collectif pour la Démocratisation des Etudes (CDE) et la Communauté Genevoise d’Action Syndicale (CGAS) lancent ensemble un référendum contre la nouvelle loi sur l’université. Le dernier délai pour renvoyer les feuilles signées est fixé au 2 août et il nous faut 7000 signatures ! Un exemplaire se […]

Loi sur l’université: Le vendredi 13 ne porte pas chance ou comment le PS et les Vertes servent de vaseline à un projet néo libéral

Vendredi dernier était votée la future nouvelle loi sur l’université de Genève. C’était un vendredi 13. Un de ceux qui confirment les superstitions sur cette date maudite et nous font languir du retour des zombies. Si le parlement ne s’est malheureusement pas transformé en Ghostshouse mais presque (72 votants sur 100 avec une voix contre, […]

L’incurie au pouvoir : les députéEs flinguent l’université

Communiqué de presse de la CUAE du 10 juin 2008 Dans une atmosphère qui tient à la fois du départ en vacances et des jeux du cirque footballistique, le Grand Conseil genevois s’apprête à voter la nouvelle loi sur l’Université. Le projet, accepté à l’unanimité en commission de l’enseignement supérieur, fait la part belle aux […]

Des taxes à 46’000 francs, ça vous tente ? Ou pourquoi ne pas prendre les députéEs au sérieux ?!

Vous trouverez les liens internet des projets de loi déposés qui en disent long sur la “démocratisation” de l’accès aux études selon les éluEs du Grand Conseil. L’utopie de réserver les études aux riches est en construction au parlement genevois. Pour celles et ceux qui croient encore que les députéEs prennent des décisions sérieuses et […]

Initiative "pour la démocratisation de l'université": la récolte continue

La récolte de signatures pour l’initiative de la CUAE “Pour la démocratisation de l’université” a commencé mercredi 5 décembre 2007 et s’achèvera le 7 avril 2008. Vous trouverez ci-dessous la feuille de récoltes de signatures avec le texte de l’initiative, ainsi que l’exposé des motifs et le communiqué de presse publié à l’occasion du lancement […]

Les fondements moraux de la gratuité des études

Derrière les taxes universitaires se cache un principe farfelu : marchander le Savoir. En effet, demander de l’argent en échange d’une transmission de Savoir s’assimile à un échange marchand. Une brève réflexion sur les propriétés du savoir permet de montrer à quel point il est absurde de vouloir mettre un prix aux connaissances. C’est ce que […]

Les arguments "pragmatiques" pour la gratuité des études

Au-delà d’une revendication romantique qui nie la légitimité d’une marchandisation du savoir au nom de la qualité universelle des connaissances [ref]Revendication que nous assumons par ailleurs pleinement, à ce titre lire « Les fondements moraux de la gratuité des études. »[/ref], il existe un nombre important d’arguments justifiant la gratuité de l’enseignement supérieur. Que l’on se fonde […]

La participation utilisée contre la démocratie

Quiconque a fréquenté une séance de l’un des conseils participatifs de l’université est conscient des limites de l’exercice. Les questions véritablement intéressantes pour l’avenir de l’université ou de la faculté concernée sont en général passées sous silence, les professeurEs n’entendant pas que des étudiantEs [1] se mêlent de questions telles que les budgets ou les nominations […]